Autorisation de ratification d'accords au Parlement: Plus de 50 milliards F Cfa au profit des secteurs eau et assainissementLa Nation.
Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau 15 Mai 2017.
Les députés ont autorisé le Gouvernement, vendredi 12 mai dernier, à ratifier deux accords de prêt, d’un montant de plus de 50 milliards F Cfa, au profit de l’approvisionnement en eau potable et de l’assainissement des eaux usées.
Deux dossiers d’intérêt pour l’accès des populations à l’eau potable et de l’assainissement des eaux usées ont été examinés par les députés au cours de leur séance plénière du vendredi 12 mai dernier. Le premier a trait au projet de loi portant autorisation de ratification de l'accord de financement signé à Cotonou, le 20 janvier dernier avec l’Association internationale de développement (Aid), dans le cadre du Projet d’approvisionnement en eau potable en milieu rural et d’assainissement des eaux usées en milieu urbain (Peprau).
Le montant de l’accord de prêt est évalué à 40,734 929 700 milliards F Cfa sur le coût total du projet estimé à 41,734 929 700 milliards francs Cfa. Le second dossier est relatif au contrat de financement d’un montant de 19,678 710 milliards F Cfa pour la réalisation de la troisième phase du Projet eau et assainissement Cotonou signé à Bruxelles, en Belgique, le 8 décembre 2016 entre la République du Bénin et la Banque européenne d’investissements (Bei).
Les deux accords ont été favorablement examinés par les députés qui ont loué le dynamisme du Gouvernement du président Patrice Talon dans la mobilisation des ressources sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Ils ont salué l’importance des deux accords de prêt qui s'inscrivent dans le cadre du Programme d’action du Gouvernement (Pag) et la mise en œuvre des Objectifs du développement durable (Odd) en matière d’accès à une eau de meilleure qualité et afin d’offrir un accès universel et équitable aux services d’alimentation en eau et assainissement. Le Projet d’approvisionnement en eau potable en milieu rural et d’assainissement des eaux usées en milieu urbain (Peprau) vise à accroître l’accès aux services d’approvisionnement en eau potable en milieu rural et d’assainissement des eaux usées (gestion des boues de vidange) des zones urbaines et périurbaines des communes du Grand Nokoué. Il vise aussi à renforcer la capacité de prestations des institutions du secteur public de l’eau potable et celui de l’assainissement des eaux usées des zones urbaines pour la délivrance de services sur le territoire couvert par le projet et à renforcer la capacité de réponse immédiate du Gouvernement aux urgences et aux catastrophes éligibles.
Par ailleurs, la mise en œuvre du Peprau impactera 1,196100 million de bénéficiaires directs dont 432 000 personnes qui auront accès à des sources d’eau potable à travers des branchements particuliers dans les centres ruraux et 764 100 personnes qui profiteront d’un système amélioré d’assainissement.
Le projet eau et assainissement à Cotonou phase III permettra d’alimenter la ville de Cotonou en eau potable à travers le renforcement du captage d’eau, du traitement du système de transfert, des réseaux de distribution, y compris l’installation de branchements pour environ six cent mille habitants et d’autre part, d’assainir les eaux usées avec une station de traitement des boues de vidange devant desservir environ un million de personnes.