Monday, May 27, 2024
HomeBENINLancement des essais à charge de l'usine SoCoPA à Djougou : Un...

Lancement des essais à charge de l’usine SoCoPA à Djougou : Un jalon historique pour l’industrie cotonnière au Bénin

L’industrie cotonnière du Bénin atteint une nouvelle dimension avec le lancement des essais à charge de l’usine d’égrenage de coton de la Société Cotonnière du Premier Août (SoCoPA) à Djougou. Cet évènement historique, présidé par la Ministre de l’Industrie et du Commerce, Madame Shadiya Alimatou ASSOUMAN, marque un tournant majeur dans le développement industriel et économique du pays,  er de Djougou en particulier.

Au cours d’une cérémonie sobre mais empreinte de solennité et de convivialité dans une ambiance des grands jours, la Ministre Shadiya Alimatou ASSOUMAN a officiellement inauguré les essais à charge de l’usine d’égrenage de coton Djougou, aux côtés des dirigeants de la Société Cotonnière du Premier Août et des autorités locales. Cet évènement représente le fruit de plusieurs années de planification, d’investissement et d’efforts concertés pour contribuer à moderniser et dynamiser le secteur cotonnier du Bénin. 

« Le lancement des essais à charge de l’usine d’égrenage de coton de la Société Cotonnière du Premier août (SoCoPA) représente une étape cruciale, non seulement dans le développement de notre industrie textile et dans la promotion de notre économie nationale, mais également dans le développement socioéconomique de la commune de Djougou, voire de tout le département de la Donga », s’est félicité la Ministre de l’Industrie et du Commerce à l’entame de son discours d’inauguration. 

Une promesse du Président Patrice TALON honorée 

Beaucoup ne s’en souviennent peut-être plus, mais pendant sa tournée de reddition de compte, le Chef de l’État, Patrice TALON s’était engagé, lors de l’étape de la commune de Djougou effectuée le 17 novembre 2020, à faire aboutir le processus d’installation de l’usine de la Société cotonnière du Premier Août ( SoCoPA). C’est désormais chose faite et la ministre native de la localité a saisi l’occasion pour exprimer sa gratitude au Président de la République pour son implication personnelle et son appui inestimable à la réalisation de ce projet ambitieux. Elle a également reconnu et salué les mérites des responsables de SoCoPA, au regard de l’ardeur, de l’énergie et des ressources financières qu’ils ont déployées pour concrétiser le projet d’installation de cette usine. 

L’usine de Djougou a une capacité annuelle de transformation de 30.000 tonnes de coton graine et devrait employer des milliers de travailleurs permanents et saisonniers. Elle offrira aussi l’opportunité de création de plusieurs milliers d’emplois directs au profit des populations béninoises en général et du département de la Donga en particulier, s’est réjoui le président de la SoCoPA. 

Monsieur Nicolas PAULOVITS a également informé les populations que des opportunités de formation et de développement des compétences s’offriront aux travailleurs locaux, et leur permettront d’acquérir des connaissances et des compétences techniques dans les domaines industriels. Toute chose qui renforcera les capacités de la main-d’œuvre locale et favorisera l’employabilité à long terme. 

Un puissant instrument de promotion du développement de Djougou 

L’usine d’égrenage de coton de SoCoPA représente un investissement majeur dans l’avenir du secteur cotonnier. Dotée des technologies les plus avancées et des normes de qualité les plus élevées, elle est conçue pour optimiser le traitement du coton brut récolté localement et produire des fibres de coton de haute qualité répondant aux exigences des marchés nationaux et internationaux. En plus de son impact économique, l’usine SoCoPA incarne l’engagement du Bénin envers le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises. Elle s’est engagée à respecter les normes environnementales les plus strictes et à contribuer au bien-être des communautés locales. 

« C’est d’ailleurs la première usine de Djougou », a mentionné la Ministre Shadiya Alimatou ASSOUMAN qui martèle qu’elle revêt une importance particulière pour plusieurs raisons. « Elle marque non seulement une avancée significative dans notre stratégie visant à valoriser nos ressources naturelles et à promouvoir notre secteur agricole, mais contribuera aussi à renforcer notre position sur le marché international en offrant davantage de produits compétitifs et conformes aux normes internationales », a-t-elle ajouté. Dossier complet

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments